Piscine chlorée, eau salée, soleil brûlant. Sur le papier, ça pourrait faire rêver et pourtant… L’été arrive et promet comme chaque année de maltraiter vos cheveux blonds – naturels, colorés ou méchés. Dégâts des rayons UV, frisottis non désirés, dessèchement inévitable au sel de mer, effet détesté du chlore sur les reflets... Nombreux sont les dangers venus de l’extérieur à éviter pour une rentrée tout en beauté. En intérieur ce n’est pas mieux : la climatisation des voitures ou des boutiques va exacerber ces effets. Pire : le combo clim d’avion suivie de deux semaines sous les tropiques… C’est la catastrophe assurée pour votre crinière. Pas de panique, grâce à la tendance dite de skinification - l’art de soigner son cuir chevelu et ses cheveux comme on soigne son visage – les professionnels du cheveu prodiguent onguents et conseils de toutes sortes. Nous avons demandé à la célèbre coiffeuse parisienne et reine du blond, Marisol, de nous donner ses conseils.

Passer un été protégé

Chaque été c’est le même constat : non seulement les cheveux ont l'air moins brillants, mais la couleur s'estompe plus rapidement sous l’effet du mélange du chlore et du sel, les cheveux sont donc plus poreux et la couleur perd son adhérence. "Si le blond n’est pas naturel, je recommande de (re)faire son balayage bien en amont de l’exposition. Le soleil continuera tranquillement son travail éclaircissant". En pratique, pendant l’exposition, Marisol recommande vivement de rincer ses cheveux à l’eau claire après chaque baignade dans la mer ou l’océan. Il s’agit de dessaler votre crinière. Le sel ayant une action continue… bien qu’on aime l’effet wavy qu’il apporte, on le laisse tomber au profit de cheveux hydratés. Même chose avec le chlore. Enfin, pensez à vos cheveux comme une extension de votre peau. Lorsque vous appliquez du FPS sur votre visage et votre corps, veillez à faire de même pour vos cheveux. Sérum, huile protectrice… à vous de choisir la consistance la plus adaptée. "Le blond décoloré peut virer avec l’eau de la piscine. Je conseille d’appliquer un sérum avant le bain et d’attacher ses cheveux et de tout de même passer par l’étape rinçage à l’eau claire", conseille Marisol.
Et à son retour ? "On ne refait pas son balayage ou ses mèches tout de suite ! Il est préférable d’attendre octobre ou novembre, afin de profiter un peu du blond de l’été qui ira parfaitement avec son hâle". À l’entrée de l’automne on peut, selon la spécialiste, tenter un soin prolongateur d’été en salon : il marie des poudres éclaircissantes composées d’ingrédients naturels tels que le miel, la propolis et les huiles blanches pour raviver les reflets. Enfin, on pourra "rattraper le balayage avant Noël", conclut Marisol. Il ne reste plus qu’à trouver la destination !

#1 Shampoing "Plein Soleil, Marisol

Ce shampoing "Plein Soleil", cocktail détoxifiant d'huiles de datier, de figue de Barbarie, de citron et de grenade purifie le cheveu en profondeur et élimine impuretés, résidus de sable et de sel, silicones et autres dépots calcaires. Bio et vegan entièrement composés à partir d'ingrédients naturels garantis sans silicones, parabènes ni sulfates. "Pendant l’été, les huiles essentielles de citron permettent au soleil de faire son travail éclaircissant tout en protégeant la fibre. Cela fonctionne pour les cheveux naturels ou colorés", explique la créatrice, Marisol.

Shampoing, "Plein Soleil", Marisol, 43 €.
Disponible au Studio Marisol, au Bon Marché et sur www.studiomarisol.com

#2 Shampoing "Blond Lumière", Timotei

Timotei a créé cette formule unique, enrichie à l'extrait de camomille 100 % d'origine naturelle, pour révéler la vraie brillance de vos cheveux blonds et sublimer leurs reflets dorés.

Shampoing, "Blond Lumière", Timotei, 3€. 

#3 Après-shampoing "Invigo Sun", Wella

Grâce à la provitamine B5, cet après shampoing élimine en douceur les impuretés des cheveux après une exposition au sable et au sel de mer.

Après-shampoing, "Indigo Sun", Wella, 8,90 €. 

#4 Crème de jour "7", Phyto

Soigner sa chevelure comme sa peau, cela passe par une bonne crème de jour hydratante et protectrice. Sa création remonte à plus de quarante ans. Elle s’utilise à toutes petites doses sur cheveux essorés ou secs, sans rinçage.

Crème de jour hydratante "7", Phyto, 14,90 €. 

 

#5 Sérum "Plein Soleil", Marisol

Le sérum de la gamme va agir comme une crème de jour : un cocktail de vitamine qui n’alourdit pas la matière. "On peut l’utiliser comme protection avant l’exposition au soleil : la bourrache ou l’huile de ricin se posent comme barrière à l’agression des UV", explique Marisol. Les oligoéléments que le sérum contient redonneront de l’ampleur aux cheveux raplapla.

Serum "Plein Soleil", Marisol, 48 €. 
Disponible au Studio Marisol, au Bon Marché et sur www.studiomarisol.com