Derrière le mot cerne, on met tout et… n’importe quoi. Non, les valises, les poches, le regard de panda et autres sobriquets ne sont pas (toujours) dus à la fatigue. Génétique, déshydratation, alimentation… Les cernes peuvent aussi être le résultat de la structure générale du visage ! Voici huit facteurs d’apparition des cernes que vous ne soupçonniez peut-être pas.

#1 La génétique
Certaines personnes ont une pigmentation plus foncée sur cette zone, ce qui entraîne l'apparition de cernes. Elle est souvent héréditaire et liée à la génétique. Comment savoir ? Avec la pulpe de vos doigts, tirez la peau autour de la paupière : si lors du déplacement la peau reste sombre, peu importe l’endroit, alors vos cernes résultent d’une pigmentation réelle. Il existe certains traitements topiques qui peuvent aider à éclaircir, notamment les rétinoïdes et certains acides comme les acides glycolique et azélaïque. Mais les résultats sont lents à apparaître.

#2 Psoriasis, eczéma ou autres inflammations de la peau
Les personnes qui ont des affections cutanées inflammatoires telles que le psoriasis ou l'eczéma au visage, peuvent également voir des cernes apparaître, puisqu’en soi ces deux affections peuvent provoquer une marque. Et comme ces maladies ont tendance à causer des démangeaisons, cela va les exacerber.

#3 Trop de frottement
Les frottements excessifs des yeux peuvent affecter la région de différentes manières, liées à la pigmentation et aux vaisseaux sanguins sous-cutanés. La peau, si elle est agressée par le frottement, peut devenir plus épaisse et foncée : c’est un système de défense de sa part. Comme les callosités sur le talon, c’est le même processus. La peau sous les yeux est très sensible, elle est quatre fois plus fine et sa qualité se dégrade avec l’âge. Super. La peau réagit avec une coloration car un frottement excessif peut également provoquer des fractures des vaisseaux sanguins sous la peau.

#4 Les allergies
Le pollen, c’est de saison ! En plus, ce printemps, trois réseaux de santé avertissaient sur l’augmentation des quantités de pollen causée par le réchauffement climatique, et qui pourrait s'accompagner d'une augmentation des allergies. Écoulement nasal, éternuement, gorge qui gratte, vous connaissez. Mais saviez-vous que les allergies peuvent accentuer vos cernes ? La rhinite allergique est souvent accompagnée d’une conjonctivite : inflammation de la membrane conjonctive de l’œil. Cette conjonctivite se caractérise par des yeux rouges, larmoyants et qui démangent. Là encore, les vaisseaux sanguins de la zone sont malmenés. Il y a libération de l’histamine, produisant une inflammation des vaisseaux sanguins et donc des cernes. Prendre un antihistaminique et passer une bonne nuit de sommeil peut aider à réduire l’apparition de cernes sous les yeux. Enfin, les personnes souffrant d'allergies saisonnières peuvent également voir apparaître des poches autour des yeux, c’est une accumulation de liquide. Une fois que ces poches disparaissent, elles laissent derrière elles un creux, ce qui peut assombrir la zone.

#5 La Déshydratation
L'apparition de cernes très prononcés autour des yeux, est un indicateur qui montre que le corps ne bénéficie pas d'un apport en eau suffisant. La déshydratation affaiblit la peau délicate du contour des yeux, leur donnant ainsi un aspect bouffi et enfoncé. Des composants tels que l'acide hyaluronique, les céramides et les peptides sont utiles pour hydrater la peau, pour une peau plus épaisse. Les rétinoïdes sont également efficaces pour traiter le cerne car eux aussi aident à augmenter l’épaisseur de la peau en renforçant le collagène. Évitez aussi les boissons gazeuses, alcoolisées et caféinées, reconnues pour déshydrater la peau encore plus.

#6 Alimentation
Une alimentation pauvre en antioxydants et en vitamines – notamment les vitamines A, C, E et B12 – peut causer l’apparition des cernes. Les aliments riches en sodium peuvent occasionner une rétention d’eau qui peut entraîner la formation de poches sous les yeux. Pour inverser la vapeur on consomme moins d’aliments transformés et pauvres en nutriments, et on favorise plutôt les fruits, les légumes verts à feuilles, les aliments riches en protéines.

#7 L'élongation de la jonction paupière-joue
Il s’agit de l’allongement des fibres musculaires de la jonction paupière-joue. Vous pouvez voir visiblement où se termine la paupière et où commence la joue mais cela n’est pas dû à la fatigue, juste à l’évolution des traits du visage.

#8 Le vieillissement de la peau
Fatalement, en vieillissant la peau devient plus fine. En conséquence, les vaisseaux sanguins deviennent plus visibles. En plus, comme nous perdons de la graisse en vieillissant, nous perdons aussi le coussinet adipeux sous les yeux, et la zone aura définitivement l’air plus sombre.