#1 L'atelier Chanel de Verneuil-en-Halatte

C'est le mercredi 18 septembre 2019 qu'a été posée la première pierre du nouveau site des ateliers Chanel de Verneuil-en-Halatte dans l’Oise, au nord de Paris. Cet espace de 25 000 mètres carrés, prévu pour accueillir les artisans-maroquiniers de la maison, devrait voir le jour en 2020. D’abord pensé pour "offrir aux employés des conditions de travail optimales" comme l'explique le président des activités mode de Chanel, Bruno Pavlovsky, ce nouveau site se distinguera aussi par ses qualités environnementales. Répondant aux normes de certification les plus exigeantes, BEPOS (Bâtiment à Energie Positive), HQE (Haute Qualité Environnementale) et BREEAM (BRE Environmental Assessment Method), le bâtiment sera équipé de panneaux photovoltaïques, conçus pour minimiser la consommation énergétique. Les façades, quant à elles, ont été pensées pour profiter pleinement de la lumière naturelle. Enfin, la structure s’intègre parfaitement dans son éco-système, avec l’implantation autour du site d’un plan d’eau et d’espaces verts qui recréent la biodiversité végétale et animale. "Avec ce nouveau site, Chanel investit dans les infrastructures les plus modernes pour continuer de donner tous les moyens au développement des collections et à la fabrication de la maroquinerie, pour la maison Chanel ainsi que les autres clients des ateliers de Verneuil-en-Halatte", précise Bruno Pavlovsky.

Le projet : 



#2 L'atelier Louis Vuitton à Beaulieu-sur-Layon

Après l'ouverture d'un quinzième atelier en 2018, Louis Vuitton continue son expansion en ouvrant ce 5 septembre un seizième espace dédié à la maroquinerie, à Beaulieu-sur-Layon dans l’ouest de la France. Ce site de 6 000m2, adapté aux exigences de cet artisanat traditionnel, acceuille 300 salariés. Il est doté d'une structure fabriquée de bois et de métal ainsi que d’une facade entièrement vitrée, faisant bénéficier le bâtiment d’un éclairage naturel, réduisant ainsi la consommation en électricité de 40% par rapport au dernier atelier de la maison.

Le projet : 


#3 L'atelier Hermès à Montereau

Hermès déploie ses ailes. Dans un an, son nouveau site situé à Montereau, à côté de la tannerie de peaux de crocodiles Gordon-Choisy, doit ouvrir ses portes. Ici, 250 artisans vont être formés à la fabrication de sacs, d'ici cinq ans . "Nous voulons faire ici une filière d'excellence autour des matières d'exception. La proximité de la tannerie va permettre de relever un défi et de travailler ici ces peaux plus vite", s'est félicité Guillaume de Seynes, directeur général du Pôle Amont et Participations, rapporte Le Parisien. Prenant le contre-pied de la fast-fashion souvent pointée du doigt pour ses impacts sociaux et environnementaux, Hermès figure parmi les entreprises les plus engagées. Le développement durable fait écho à des valeurs essentielles du luxe : l’artisanat, la qualité, l’excellence des services. Chez Hermès, le recrutement des artisans repose sur l' "apprentissage du savoir-faire, de la culture artisanale et de l'histoire d'Hermès", insiste Emmanuel Pommier, directeur général du pôle artisanal maroquinerie. 

Le projet :