Négocier son salaire est sans hésitation la partie que l’on redoute le plus lors d’une signature de contrat. Pourtant, alors que le salaire brut peut s’avérer difficile à négocier, à l’image de Beyoncé, vous pouvez toujours tenter de soutirer quelques avantages en plus. Treizième mois, frais de représentation, tickets restaurant... Avec l’aide de Sabrina Pérugien, enseignante et chercheure en gestion des ressources humaines, nous vous donnons cinq choses à négocier en plus de votre salaire, pour mettre du beurre dans les épinards.

#1 Faire attention aux primes
En donnant un concert privé à Uber, plutôt que de recevoir un chèque en guise de rémunération, Beyoncé a préféré être payée en action. Résultat : au lieu d’encaisser les 6 millions de dollars prévus, elle en a empoché… 270 millions. Dans une moindre mesure, vous pouvez négocier des primes non comptabilisées dans votre salaire annuel. Prime de risque, treizième mois, notes de frais… À vous les 270 millions (ou pas).



#2 Des avantages en nature
Smartphone, ordinateur portable, voiture de fonction, tickets restaurants, nouvelle garde-robe… En plus des avantages financier, vous pouvez négocier ce que l’on appelle des avantages en nature, considérés comme indispensables à votre travail. À l’image de Beyoncé qui, en collaboration avec Adidas, a hérité d’une collection colossale de chaussures, soutirer ces bienfaits est totalement dans vos droits. "L’entreprise souhaite vous apporter du confort et cherche à vous valoriser au travers de ces avantages", selon Sabrina Perugien. Si l’entreprise souhaite vous fidéliser et vous impliquer sur le temps long, elle fera tout pour que vous vous sentiez en sécurité. "Il faut négocier des avantages qui nous ressemblent", continue la chercheure.



#3 Du côté du comité d’entreprise
Si vous êtes embauché.e dans une entreprise de plus de 50 salariés, vous bénéficierez sûrement d’un comité d’entreprise (CE).  Grâce au CE, les salariés peuvent bénéficier d’avantages sociaux, d’organisation de sorties ou d’activités, ou encore de remises sur des produits culturels, entre autres.



#4 Comment négocier ?
"Pour bien négocier, il faut avoir clair à l’esprit ce que l’on apporte à l’entreprise et ce que l’entreprise nous offre, ou peut nous offrir en retour", analyse Sabrina Pérugien. La clé selon la chercheure ? Se mettre du point de vue de l'employeur. "Demandez-vous si vos compétences sont des ressources rares, stratégiques pour l’employeur et difficilement remplaçables."