Durant un traitement par chimiothérapie, la sécrétion de sébum diminue. Principale conséquence de cette réduction : un assèchement de la peau. Au quotidien, la peau devient plus sensible, démange jusqu’à peler, rougit. Si votre elle finira par se régénérer dans les 5 à 6 semaines après les soins, en attendant, il faut agir ! Pour le nettoyage, on fait la part belle aux crèmes démaquillantes qu’on utilise avec la pulpe des doigts. Afin de ne pas trop bousculer l’épiderme, se cantonner à un double nettoyage par jour s’avère tout à fait suffisant, pour ne pas trop solliciter la peau. Ainsi, le soir procéder à un démaquillage doux (exit les cotons, trop irritants !), puis poursuivre la routine avec un savon très doux. On le choisit sans alcool ni parfum, surgras. Le matin, un simple spray d’eau minérale suffit : votre peau qui a reconstruit son filtre lipidique dans la nuit est prête à recevoir les hydratants pour la journée.
La routine se poursuit avec un sérum hydratant, très concentré en actif. Puis une crème hydratante. Ne pas hésiter à réappliquer de la crème dès que vous en ressentez le besoin au cours de la journée. Il faut aussi penser à hydrater ses lèvres avec un baume : soit en soin, soit même offrant une légère coloration. Le soir, sur le visage, on mise sur un baume bien gras et riche qu’on applique généreusement en masque, pour toute la nuit.

La vitamine D oui, le soleil non !

Pendant les traitements anticancéreux, les coups de soleil peuvent être très dangereux. Aussi, munissez-vous d’une bonne crème solaire. Parce qu’ils font vraiment écran, on les préfère aux filtres minéraux (dioxyde de titane TiO2, oxyde de zinc ZnO). Beurre de karité, aloe vera, amande douce… Pour le corps, ces ingrédients sont tops ! Pensez à vos mains et pieds. Ces derniers peuvent être victime d’hyperkératose. Afin d’éviter les callosités, un seul refrain : hydratation. Vos ongles pourront être vernis mais à condition d’utiliser un produit à base de silicium : plein de vitamines, il protège et fortifie vos ongles. Et bien entendu, on hydrate ! Tous les soirs après la douche vous pouvez les glisser dans des chaussons de soin – ou bien des chaussettes - pendant 30 minutes. Cela permet d’éviter un désagrément courant, l’inflammation du pourtour de l’ongle.

Une offre de soin qui s’élargit

Bien qu’il existe aujourd’hui plus de marques de cosmétiques dédiées – à l’instar de Même – tournez-vous vers les produits vendus en pharmacie ou parapharmacie et estampillés "haute tolérance". Mais vous pouvez également piocher dans vos marques habituelles ou bien dans les marques aux compositions clean. Pour vos y retrouver sur les bonnes pratiques, ne pas hésiter à se rendre sur les sites des associations telles que SOS cancer du Sein ou bien Cancer du Sein, parlons-en ! En ce mois d’octobre Rose, de nombreuses marques s’engagent à reverser des bénéfices de ventes à ces associations. Estée Lauder, partenaire historique de Cancer du Sein, parlons-en ! propose d’excellents produits à utiliser au quotidien.

Pour s’offrir un break tout en se faisant plaisir, profiter d’un soin en cabine peut s’avérer très bénéfique. L’association Wellness For Cancer s’associe à la marque de cosmétique Biologique Recherche, pour proposer un programme de soins dédié aux personnes atteintes de cancer. "L’idée du programme Wellness for Cancer est donc d’enseigner aux esthéticiennes, sur la base du volontariat, la manière de prendre en charge les personnes touchées par le cancer" a souligné Julie Bach, fondatrice et présidente de Wellness For Cancer. Ainsi, les esthéticiennes apprennent à masser loin des zones lymphatiques par exemple. Ces massages sont proposés au Sofitel Thalassa sea & spa de Quiberon et au spa du Peninsula à Paris. Anne Sémonin, a mis en place un soin sur-mesure réconfortant vitalité, dédié aux femmes ayant subi les agressions des différents traitements généralement appliqués pour l’éradication d’un cancer (chimiothérapie, radiothérapie...). Ici, pas de drainage lymphatique, mais un modelage visage doux, sans huiles essentielles, qui pénètrent les couches de l’épiderme.

Soin sur-mesure réconfortant, recommandé post-traitement du cancer, Anne Sémonin à l'Atelier de Beauté, 2 rue des Petits-Champs, Paris II, 55 minutes, 110 €. 



Le bon shopping : 

Le corps 



Huile lavante, "Lipikar", La Roche-Posay, 16,70 €. 

Crème déodorante, Ozalys, 16 €. 

Brume pour le cuir chevelu, Même, 24,90 €.

Le visage

 

Baume nettoyant, "Cleanser27", Cosmetics 27, 65 €.

Sérum botanique hydratant, Saeve, 29,25 €.

Masque crème, Anne Sémonin, 55 €.

Huile nourrissante, Elixir II, Bastide, 98 €.

Baume à lèvres, Dr Bronners, 4 €.

Les pieds et les mains 

Crème pour les mains, Kiehl's, 16 €.

Kit pieds et mains, Clarins, 25 €.

Vernis à ongles, La Roche-Posay, 10,60 €.