Sex Education

Qui aurait cru qu’une série parlant de MST, d’agressions sexuelles, de plaisir féminin ou encore de pilule du lendemain nous mettrait d’aussi bonne humeur ? Et pourtant, c’est ce que Sex Education réussit haut la main. La série britannique réalisée par Laurie Nunn revient en ce début d’année sur Netflix pour une deuxième saison tout aussi jouissive que la première. On y retrouve la joyeuse bande d’Otis (Asa Butterfield) aka “le petit sexologue”, Maeve (Emma Mackey) et Eric (Ncuti Gatwa) ainsi que leurs camarades du lycée de Moordale tous plus attachants les uns que les autres (coucou Aimee et Adam !). Ces huit nouveaux épisodes continuent de brosser le portrait d’une génération et de sa sexualité avec réalisme et beaucoup d’humour. Seul bémol ? On en aurait voulu plus. 

"Sex Education", saisons 1 et 2 à regarder actuellement sur Netflix. 


Jane The Virgin

On lui décerne la Palme du pitch de départ le plus improbable. Jane The Virgin, c’est l’histoire d’une jeune femme qui s’est promis de rester vierge jusqu’à son mariage mais qui se retrouve enceinte après avoir été inséminée par erreur à l’hôpital. Menée par Gina Rodriguez dans le rôle de Jane Villanueva, cette parodie de telenovelas lancée en 2014 aux États-Unis vient de tirer sa révérence. Ceux qui n’auront pas eu le temps jusque-là de se pencher sur cette série aussi comique que touchante pourront donc se délecter de cinq saisons et 100 épisodes dont ils sortiront assurément avec le sourire. Foncez !

"Jane The Virgin", saisons 1 à 5 à regarder actuellement sur Netflix. 


The Bold Type


Entrez dans les coulisses du magazine Scarlet ! Si vous n’avez pas encore regardé les trois premières saisons de The Bold Type, il est grand temps de rattraper votre retard. On y suit les aventures de Jane, Kat et Sutton, trois jeunes journalistes / stylistes / social media manager, dans le merveilleux monde de la presse féminine. Aux premiers abords, on a craint l’avalanche de clichés et de mièvreries mais il n’en est rien. Si la série dépeint avec beaucoup de réalisme cet univers sujet à de nombreux fantasmes (Le Diable s’habille en Prada n’est pas innocent dans cette sombre histoire), on aime surtout le show parce qu’il met le doigt, à chaque épisode, sur des débats biens de notre époque. Le tout dans une atmosphère girly qui vous donnera forcément le sourire. Et petit chanceux que vous êtes, la saison 4 est diffusée à partir du jeudi 23 janvier aux États-Unis et ne devrait plus tarder à arriver sur Prime. 

"The Bold Type", saisons 1 à 3 disponibles en intégralité sur Prime Video, saison 4 à venir. 


The Marvelous Mrs. Maisel


Dans le New York des années 50, Midge Maisel (Rachel Broshanan) est une femme au foyer comme les autres... Jusqu’au jour où son mari la quitte pour sa secrétaire qui ne sait pas se servir d’un taille-crayon. Au terme d’une soirée arrosée, elle se retrouve sur le devant de la scène et se lance dans une carrière de stand-up. Mis en scène par Amy Scherman Palladino (Gilmore Girls), The Marvelous Mrs. Maisel nous emmène dans les coulisses d’un milieu où l'héroïne - toujours pleine d’esprit - va jouer des coudes pour se faire une place parmi les hommes. À ne pas manquer. 

"The Marvelous Mrs. Maisel", saisons 1 à 3 disponibles en intégralité sur Prime Video. 

 

Mrs. Fletcher

Kathryn Hahn est ce genre d’actrice dont on connaît le visage mais dont on ne se souvient jamais du nom. Avec Mrs. Fletcher, le romancier américain Tom Perrotta (The Leftovers) lui propose enfin de jouer les premiers rôles. Dans cette mini-série de sept épisodes (chacun durant environ 30 minutes), elle incarne Eve, une quadragénaire divorcée qui voit son fils unique quitter le nid familial pour l’université. Seule face à sa sexualité endormie, elle décide de repartir à la conquête de son corps, de ses fantasmes et de son plaisir. Une comédie sans tabou, un peu plus profonde qu’il n’y paraît au premier regard. Cette fois, promis, vous ne pourrez plus oublier le nom de Kathryn Hahn. 

"Mrs. Fletcher", saison 1 disponible sur OCS.