Lucy Lui, Rihanna, Leila Bekhti… Cette année elles ont toutes adopté le carré. Un brin sage et écolier, les stars ont su twister cet indémodable. Cet automne on le portera donc flou. L’avantage est qu’il convient à toutes les formes de visage car il encadre sans alourdir. Et l’aspect flou fonctionne sur les cheveux fins comme épais.

1ère étape : le bon coiffant
D’abord on commence par utiliser le bon shampoing hydratant et on texturiser les longueurs. Pour cela on utilise les poudres texturisantes qui décollent les cheveux dès la racine. En revanche, si l’on souhaite un effet moins mat, on utilise des sprays au sel qui garantissent un effet décoiffé. Enfin les crèmes de coiffage fonctionnent très bien lorsqu’on les travaille aux doigts. Elles sont en plus hydratantes. Tout comme les huiles.

Hydratation
Des cheveux qui frisent, ondulent ont tendance à être secs. D'autant plus si vous les coiffez avec une source de chaleur. On mise donc sur un shampoing très hydratant, ici à l'aloé vera. 
Shampoing à l'aloe vera, Christophe Robin, 25€.


Crème coiffante
Pour un rendu structuré mais sans lourdeur, on mise sur une crème coiffante légère. Celle-ci est non grasse et évite les frisottis non désirés. 
Crème révélatrice de boucles, "Curl Creation", Dessange, 22€20.

Spray sans rinçage
Avec des extraits d'algues et de fleurs, ce spray coiffant sans rinçage accentue le mouvement des cheveux ondulés, naturellement bouclés ou permanentés. 
Spray coiffant aux algues et fleurs, Leonor Greyl, 26,30€.

Poudre volume
Sans collée, cette poudre se met sur les racines, pour un effet saut du lit. La texture ne colle pas et est invisible sur cheveux clairs comme foncés.
Poudre volume, Kevin Murphy sur Birchbox, 35€. 

Crème hydratante
Fini les frisottis avec cette crème qui discipline sans coller. On applique une à deux pressions sur cheveux secs ou humides, des longueurs jusqu’aux pointes, sans rincer. 
Crème de coiffage hydratante, Moroccanoil sur Birchbox, 34€. 

2ème étape : le séchage
Une fois que les cheveux sont lavés, essorés et imprégnés de crème ou huile coiffante, il faut passer au coiffage. Soit on les froisse aux doigts – auquel cas il faut qu’ils soient très bien essorés – soit on utilise un sèche-cheveux avec diffuseur. On se place tête en bas pour plus de volume. Si vous avez le temps, vous pouvez également choisir de réaliser le carré flou sans chaleur. Dans ce cas, vous entortillez des mèches en tresses ou bien en macarons. Une fois un peu sec – ou mieux, le matin au réveil – les boucles apparaissent. Il faut alors brosser doucement, tête en bas, pour les détendre et obtenir un effet plus naturel.

Le bon diffuseur
Ce sèche-cheveux a une fonction ionique anti-frisottis et un flux d'air contrôlé pour un séchage puissant et un fini soyeux. L'accessoir diffuseur est le meilleu ami de votre crinière. 
Sèche-cheveux, "Cordkeeper 2000", Babyliss, 39,90 €. 



3ème étape : le coiffage
Une fois que les cheveux sont secs, il se peut que vous les trouviez trop flou. Aie, dans ce cas-là on peut compter sur les fers. Soit on utilise son fer à lisser classique que l’on manie en tournant son poignet pour créer l’ondulation. Sinon, on se tourne vers les appareils spécialisés. Il en existe plusieurs modèles, parfois un peu onéreux, ils présentent un gros avantage : un gain de temps indéniable. Même si il faudra penser à utiliser un produit protecteur contre la chaleur, les nouvelles technologies s’attachent à respecter la fibre de vos cheveux.

Chaud/froid pour un maintient garanti
Tout nouveau dans la gamme GHD, le modèle oracle permet toutes les formes, de flou à bouclé. Il combine le pouvoir coiffant du chaud à celui, fixant, du froid. En un seul passage le cheveux est modelé pour longtemps. 
Boucleur, "Oracle", GHD, 265 €. 


Tout en 1
Il boucle, ondule, lisse, sèche, le tout sans chaleur extrême. Si son prix est élevé c'est qu'il sèche et coiffe en un seul passage. 
"Airwrap", Dyson, 499€.