Selon Novethic, expert de la finance durable et média référence de l'économie responsable, 100 milliards de vêtements sont produits chaque année, et la majorité ne sont portés que 7 à 10 fois par an. A travers le monde, c'est au total l'équivalent d'une benne entière de vêtements qui est jetée chaque seconde. Pour lutter contre ce gaspillage vestimentaire, le gouvernement a voté une loi en 2019 pour interdire aux marques de jeter ou brûler leurs vêtements invendus avec pour obligation de "réemployer, réutiliser ou recycler leurs invendus", sous peine d'amende. 

Netflix de la mode
Le 12 août dernier, Nike lançait un nouveau service aux Etats-Unis : un système d'abonnement aux sneakers destiné aux enfants, baptisé Nike Adventure Club. Plus d'une centaine de modèles Nike et Converse ont été proposés aux jeunes qui grandissent rapidement, avec des tarifs dégressifs : une paire tous les mois pour 45 €, tous les 2 mois pour 24 €, ou encore tous les 3 mois pour environ 18 € . Les paires renvoyées à Nike seront données ou recyclées. L’Atelier Bocage - qui vient de lancer Comme Neuves, le premier corner de chaussures de seconde main reconditionnées - propose également un service de location pour tous qui permet de renouveler sa paire de chaussures neuves tous les deux mois. Le tarif : 29 €/mois pour la saison printemps-été et 34 € pour l’automne et l’hiver. A terme, toutes les paires louées sont ensuite rapportées puis reconditionnées dans l’usine de Montjean-sur-Loire. Ces paires sont donc revalorisées et proposées à la vente en seconde main en boutique. En faisant le choix d’un tel service d’abonnement, les marques souhaitent fidéliser leurs clients et tentent de limiter la surconsommation et l’épuisement des ressources humaines.

Made in America
En 2009, Rent the Runway a été l'un des premiers sites en ligne à avoir proposé un service de location de vêtements. Un business model qui s'est exporté outre Atlantique ces dernières années. En France, le service de location de vêtements Le Closet fonctionne par abonnement, à partir de 39 € par mois. Sur le site, on fait une sélection de vêtements parmi les marques Isabel Marant ou Celine, à partir de visuels portés. Ici, pas de carton, ni de plastique, le colis arrive dans une pochette éco-responsable noire réutilisable. Un bon moyen d'en finir avec les amas de vêtements qui ne servent pas dans les penderies. En janvier 2019, les Galeries Lafayette Paris Haussmann ont présenté leur premier service de location de vêtements en partenariat avec le site de luxe Panoply. Pour celles qui aiment se changer plusieurs fois par jour, Panoply x Galeries Lafayette propose une garde-robe pointue, comprenant les frais de pressing, de livraison (à vélo dans Paris) et les conseils personnalisés d’une styliste. Le tout, à partir de 60 € par mois. Un concept qui grandit rapidement et qui signe un tournant dans la consommation d’aujourd’hui et de demain, dans le souci d'une mode plus respectueuse de l'environnement.