POUR SES PAYSAGES INCROYABLES
Pour ceux qui ont séjourné en Islande et en Ecosse, les paysages des Îles Féroé rappellent ceux de ses voisins. Alors que les touristes affluent en Islande, les Îles Féroé semblent un bon choix pour celles et ceux qui souhaitent découvrir un cadre exceptionnel, sans être confrontés à tous les fans de Game of Thrones en pélerinage sur les lieux du tournage de la série. Vous ne devriez pas y croiser beaucoup de vacanciers. Et de personnes en général. En revanche, vous devriez rencontrer de nombreux moutons (200 000 en été contre 50 000 habitants). Voici les lieux que l’on vous conseille fortement :

# La jolie cascade près du village Gásadalur, entouré des plus hautes montagnes de l’île.

# Les falaises et les grottes de Vestmanna que l’on découvre lors d'une excursion en bateau.

# Le lac Sørvágsvatn, le plus grand du pays, situé sur l’île de Vágar.

Plus d'infos ici !

 

POUR DES RANDONNEES MAGNIFIQUES
L’office du tourisme propose de nombreuses randonnées toutes plus belles les unes que les autres. Bien sûr, il est possible de les faire sans guide, mais l’organisation préconise de se faire accompagner en raison des conditions climatiques changeantes.

#Slættaratindur
Cette randonné de 5 à 6 km culmine à 880 m de haut. Slættaratindur est la plus haute montagne des Îles Féroé.

#Hvalvik Vestmanna
Cette randonnée de 10 km est l’une de celle qui peut être réalisée sans guide. Sur le chemin, des lacs, des montagnes et du soleil si vous avez de la chance.

# Tórshavn Kirkjubøur 
Cette randonnée de 2h part de la capitale pour se terminer dans le village de Kirkjubøur où se situe la plus vieille église du pays encore utilisée aujourd’hui.

# Nólsoy Borðan
D’une durée de 5 heures, ce trek traverse l’île de Nolsoy du Nord au Sud. On se croirait dans un paysage de Game of Thrones.

Plus d'infos ici !

 

POUR SA GASTRONOMIE
Peu de légumes et de fruits poussent sur ces terres au climat hostile. Pourtant, cette destination comprend son lot de bonnes adresses, à condition d’y mettre le prix. Ræst, situé à Torshavn, est une bonne option pour un dîner aux chandelles, à déguster des fruits de mer et autres spécialité du pays (comme du saumon fermenté, de la bisque de langoustines, etc) dans un cadre aussi douillet que typique. Lors d’une escale à Nolsoy, ne manquez pas Gimburlombini et ses délicieuses gaufres à la rhubarbe.
L’île accueille surtout un restaurant doublement étoilé : Koks. Une expérience unique, de l’arrivée en 4x4 dans un cadre magistral, à la dégustation des différentes assiettes aux saveurs inédites (agneau fermenté, lichen et tapenade de champignons, sandwich de peau de cabillaud, fromage à la graisse de mouton….). Attention, il faut s’y prendre à l’avance pour réserver une table !
Enfin, l’office du tourisme propose de dîner chez l’habitant, chez Anna and Óli notamment. Ce couple excerce plusieurs métiers, dont celui d’éleveurs de moutons. Ils reçoivent des touristes chez eux, dans leur maison au panorama incroyable, où le coucher du soleil est un spectacle à ne pas manquer. Le prix n’est pas donné (environ 130 euros), comme partout sur place, mais la cuisine est délicieuse et la rencontre agréable.

Plus d'infos ici !

POUR SES COUCHERS DU SOLEIL ET LES AURORES BOREALES
Bien sûr, le soleil peut décider de ne pas pointer le bout de son nez. Mais aux Îles Féroé, le temps est tellement changeant aux Îles Féroé que vous deviez pouvoir apprécier un magnifique coucher du soleil lors de votre visite. En juillet, il faut en revanche attendre entre 22h15 et 23h15 pour apprécier ce spectacle. Entre septembre et avril, vous aurez peut-être la chance d’admirer une aurore boréale, à Gjógv sur l’île Eysturoy ou à Klaksvík sur Borðoy. Mais attention, il ne suffit pas de lever la tête à la tombée de la nuit pour les apercevoir. Et si le ciel est nuageux, ce sera peine perdue....Mieux vaut se renseigner au préalale donc.

POUR FAIRE UN TOUR EN HELICOPTERE
Moyens de transports privilégiés des habitants de certaines îles difficiles d’accès, l’hélicoptère peut aussi être emprunté par les touristes. Gros point positif, le prix est accessible (maximum 50 euros pour un trajet) mais les places sont peu nombreuses, parce que la priorité est donnée aux locaux qui souhaitent se déplacer. Bon à savoir, il n’est pas possible de faire l’aller et le retour par les airs. Pour rentrer, optez donc pour un ferry, le moyen de transport le plus pratique pour vadrouiller d’îles en îles. Pour se rendre dans un maximum de lieux différents, mieux vous prévoir les excursions au début de votre séjour. Si le temps n’est pas propice aux sorties en mer le jour choisi, il sera ainsi possible de décaler ces visites à une autre date et ne rien manquer du pays. 

 

Pour s'y rendre : ligne directe avec Atlantic Airways. Les lundis : départ de Paris-CDG à 15h30 – Arrivée à Vagár à 17h20. Départ de Vagár à 10h55 – arrivée à Paris à 14h30. Les mercredis et vendredis : départ de Paris-CDG à 17h10 – arrivée à Vagár à 19h. Départ de Vagár à 12h35 – arrivée à Paris à 16h10. L’aller-retour Paris-CDG-Vagár est actuellement disponible à partir de 221€ TTC*.